Retrait de permis : comment retrouver une assurance moto ?

Publié le : 24 janvier 20233 mins de lecture

Quelles que soient les raisons du retrait de votre permis comme la prise d’alcool ou des stupéfiants ou autres choses, vous aurez toujours besoin d’une assurance moto pour pouvoir rouler. Cependant, la suspension de votre permis peut contraindre les assureurs à prendre des mesures comme la résiliation de votre contrat. Dans ce cas, il est important de trouver les techniques qui pourraient vous aider pour s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie.

Prévenez votre assureur de la situation.

Le retrait de votre permis de moto peut avoir de grandes conséquences sur votre assurance. En fait, votre assureur peut ajouter une surprime à votre cotisation. Il peut aussi résilier votre contrat d’assurance. Tous ces malus apparaitront dans votre relevé d’information et rendront difficile le processus pour s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie.  Pour éviter tous ces désagréments, vous devrez avertir votre assureur du retrait de votre permis. Vous avez 15 jours pour lui envoyer une lettre recommandée détaillant le retrait de votre permis. En réglant à l’amiable votre situation, vous aurez plus de chances à trouver une compagnie pour assurer sa moto après suspension de permis.

Se tourner vers des compagnies spécialisées.

Il faut savoir que vous avez besoin d’une assurance moto pour pouvoir rouler. Cependant, il est souvent difficile de s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie. Cela s’explique par le fait que vous présentez trop de risques pour les compagnies d’assurance. Dans certains cas, ces dernières peuvent ajouter une surprime en fonction de la gravité de votre situation. Pour une alcoolémie, l’augmentation de votre cotisation peut varier de 150 à 400%. Il est aussi possible que les assureurs refusent votre adhésion. Dans ce cas, vous devrez vous tourner vers des compagnies qui acceptent votre situation sans avoir à payer trop cher votre contrat. Ces assureurs sont rares, mais ils existent et peuvent réellement vous aider.

Faites appel à un courtier ou site comparatif.

La meilleure astuce pour s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie est de passer par les agences spécialisées dans ces recherches. Confiez votre dossier à un courtier. En fait, avec le nombre de réseaux qu’il a en sa possession, vous arriverez à trouver une compagnie d’assurance moins chère plus facilement. En plus de ça, le courtier a déjà toutes les expériences face à ces situations de retrait de permis. Il est aussi possible de faire vos recherches à l’aide des sites comparatifs. Vous n’avez pas à vous déplacer, car tout peut se faire depuis chez vous. Vous pourrez obtenir un devis et votre adhésion peut se faire directement en ligne. Mais si vous obtenez plus de deux refus de la part de la compagnie de votre choix, vous avez toujours la possibilité de porter l’affaire devant le BCT ou bureau central de tarification.

Plan du site